5 façons de s’immerger dans la culture d’un pays

par un contributeur
1 commentaire

 

“Je lis, j’observe, j’admire, je découvre, je partage, je discute, je goûte, je sens, je ressens, j’écoute, mais surtout j’écris.” Pepper Dwyer aime parler d’art, de littérature, du bon et du Beau. Dans sa tribune, elle nous dévoile ses 5 conseils  pour s’immerger dans la culture d’un pays… 

 

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus amenés à bouger. Les échanges et les flux sont facilités et nous permettent d’assouvir notre soif de découverte. L’idée de partir vivre quelques mois ou quelques années dans un autre pays nous séduit. Nous sommes mobiles, inarrêtables, en quête d’inédit.

On sous-estime parfois le pouvoir de la culture. Cependant, elle est un allié de taille pour prendre ses marques là où rien ne nous semble familier. Pour vous faire une idée, je suis partie vivre à Londres il y a un an pour y travailler. Vivre seule à l’étranger était une toute nouvelle aventure pour moi et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Au fil du temps, j’ai cumulé des petites astuces pour devenir une vraie locale et c’est avec plaisir que je les partage avec vous !

 

Ecouter des podcasts locaux

Mon premier réflexe en arrivant à Londres a été de dénicher les meilleurs podcasts en anglais pour me familiariser avec la langue, les échanges, les sujets d’actualité ou de styles de vie typiquement britanniques. De manière générale, je vous recommande vivement de lire la presse du pays dans lequel vous vous trouvez pour bien vous ancrer dans le présent et vous y sentir inclu(e). Cela vous permet aussi de partager ce que vous avez entendu avec des locaux qui sauront de quoi vous parlez !

 

Photo by Juja Han on Unsplash

 

Ce que j’aime avec les podcasts, c’est de pouvoir choisir ce que j’écoute tout en les considérant comme un vrai moment de loisir et d’enrichissement personnel. Si c’est amusant pour vous d’en écouter et que vous y prenez un véritable plaisir, alors vous commencerez à mettre un bon pied dans la culture locale.

 

Se perdre

Une règle d’or pour moi lorsque je voyage, c’est de dédier de vrais moments à l’exploration pure et dure. Je me rappellerai toujours de mon premier week-end londonien, où j’ai décidé sur un coup de tête d’enfiler mes baskets et de partir là où mes pas allaient me guider… pour finalement atterrir au musée d’Histoire Naturelle, sous une pluie torrentielle ! Un de mes meilleurs souvenirs et surtout un moment où j’ai réellement ressenti que je créais un lien particulier, plus intime, avec la ville. 

 

Photo by Tomas Anton Escobar on Unsplash

 

Par ailleurs, vous perdre, c’est aussi l’occasion de découvrir un café caché dans une ruelle, un restaurant typique, un parc secret, un marché ou encore de savourer simplement l’architecture d’un quartier dont vous n’aviez jamais entendu parler. Encore une fois, sortir des sentiers qui sont prémachés pour les touristes, c’est se construire sa propre histoire. 

 

Aller à des évènements culturels locaux (théâtre, concert, fête locale)

Avant de partir dans un pays, pensez également à regarder la programmation culturelle qui se déroulera dans votre ville. Il y a peut-être un spectacle inédit à réserver 4 mois à l’avance, une fête, un nouvel an, un concert du groupe mythique local… et quoi de mieux que de vous y rendre pour être baigné d’une culture qui s’exprime totalement et dans son grand art ! 

 

Photo by San Fermin Pamplona – Navarra on Unsplash

 

Contrairement au métro que vous prenez tous les matins pour aller au boulot, où il est difficile de tailler une bavette parce que chacun regarde ses orteils et se noie dans son café à emporter, ce sera l’occasion d’être dans un environnement où chacun est là pour échanger, s’ouvrir à l’autre et vivre un bon moment. 

 

Découvrir les oeuvres artistiques majeures

Dans le même esprit mais davantage dans l’intimité où pour les moins extravertis qui ne se sentirais pas d’aller danser la rumba avec le premier venu sous prétexte que c’est d’obligation nationale, s’ouvrir à la culture d’un pays, c’est aussi découvrir les oeuvres artistiques majeures. Quels sont les livres les plus lus ? Les films locaux à succès ? Les toiles les plus célèbres ? Chacune de ces oeuvres raconte une histoire qui contribue à celle de son pays, et de son patrimoine. Apprendre à les connaître et à connaître leurs auteurs, c’est un excellent moyen de se familiariser avec les codes.

 

Photo by Paolo Chiabrando on Unsplash

 

Autre petit tips que j’aime beaucoup recommander, c’est d’essayer de dénicher les zones où le street art est florissant. Découvrir les street artists de sa ville ou de son nouveau pays, c’est plonger au coeur d’une parole et d’une part de la culture très forte. Je suis personnellement fan de street art et partout dans le monde, j’ai toujours énormément apprécié leur discours, si particulier.

 

Être en contact direct avec des locaux

Je me rappelle que quand je suis arrivée à Londres, tout le monde me disait “Alors, tu es inscrite sur des groupes de français ? Tu vas à des soirées avec des français de ton âge ?” et franchement, non. Ca ne m’intéressait pas du tout, pour tout vous avouer. Alors certes, même si j’ai été amenée à côtoyer quelques proches français lors de mon séjour, je vivais la plupart du temps et travaillais avec des anglais.

Je pense vraiment que, outre le fait que mon niveau d’anglais a carrément explosé, ça a contribué à me sentir vraiment impliquée dans mon expérience et de la vivre à fond. J’ai adoré cet aspect de mon voyage parce que cela me permettait de me laisser porter par les autres, de les laisser me faire découvrir leur ville et leur quotidien avec leur oeil à eux. Quel bonheur !

 

Photo by rawkkim on Unsplash

 

J’ai conscience que si le choc culturel et la mauvaise réputation qu’on peut parfois lui attribuer (parce qu’il nous file le mal du pays) ne sont pas hyper sexy, ils font partie des étapes que l’on doit traverser pour grandir et s’ouvrir davantage au monde qui nous entoure.

 

Et vous, quelle est votre expérience à l’étranger ? Vous êtes déjà parti vivre seul dans un pays ? Et la culture, qu’en avez vous pensé ? N’hésitez pas à me partager votre vécu en commentaires ou sur mon blog Pepper Dwyer. De plus, je serai ravie de répondre à toutes vos questions.

Bon voyage !

Pepper Dwyer

You may also like

1 commentaire

lacobayeailee 22 mars 2020 - 21 h 22 min

Coucou ! J’apprécie beaucoup le fait de montrer cette facette du voyage, dont on limite trop souvent aux paysages, merci ! 🙂

Reply

Laisser un Commentaire