Ouïghours : Le visage de l’horreur 

par Tibovski
1 commentaire
Ouïghours : Le visage de l’horreur

 

Depuis longtemps, je souhaitais évoquer le cas des populations Ouïghours dans cette rubrique. Mais face à tant d’horreur aucun de mes mots, ni de mes illustrations ne semblent assez percutant. Il faudrait au minimum un Guernica ou un J’accuse pour dépeindre, sans trop de ridicules, la gravité de la situation. Cette ethnie musulmane est sérieusement persécutée par l’Etat chinois depuis le début des années 2000. Le gouvernement chinois construit en 2014 des camps d’internement et de rééducation destinés à enfermer des musulmans. Aujourd’hui encore des millions de personnes sont internées dans ces camps

De jour en jour, la situation semble s’assombrir. Pour être honnête, c’est l’enquête de Vice sur le commerce d’organes qui m’a décidé à consacrer un dessin à ce propos. Je n’ai toujours rien de brillant à vous offrir sur la question, mais me voilà seulement plus incommodé qu’avant d’éviter le sujet. Cet article n’a donc pour autre intention que de vous signaler, sans prétention aucune, l’existence de ces atrocités. Je vous invite, ainsi, à vous documenter de votre côté sur les proportions de cette infamie qui implique censure, stérilisation, torture et exécution. Et si la condition des Ouïghours rappelle le sort d’autres minorités musulmane en Asie (comme les Rohingyas dont j’ai déjà parlé dans cet article), il est toutefois beaucoup plus difficile diplomatiquement de résoudre cette crise humanitaire en faisant pression sur l’Empire du milieu ; première puissance économique mondiale.

Peut-être aurai-je l’occasion de traiter de façon plus spécifique la question ouïghoure dans un futur article. 

 

You may also like

1 commentaire

Nabsu 13 juillet 2020 - 8 h 15 min

Bravo l’article est super. Le sujet est trop évité. Continue comme ça, tu assures

Reply

Laisser un Commentaire