TOP 4 des Sous-Marins qui vont changer votre vie.

par Romain Mailliu
0 commentaire

 

Le Sous-Marin BSFmagazine 

1 an que notre magazine existe. 1 an d’efforts patients et de tentatives passionnées ont abouti à plus d’une quarantaine de collaborations avec des écrivains, poètes, journalistes, aventuriers, photographes, reporters, amoureux de lettres et d’images, à retrouver sur notre site web et notre Instagram.

Cette joyeuse dynamique nous incite à évoluer. Nous voulons creuser de nouvelles idées, en termes d’édition et d’offres créatives.

BSFmagazine passe donc en mode sous-marin ! Qué significa ? Arrêt des publications pendant quelques semaines. Plus de nouvelles sur les réseaux. Nous allons nous immerger pour mieux travailler et ressurgir, bientôt, avec un nouveau format !

Envie de participer (identité graphique, conception, informatique…) ? Envoie-nous un message !

 

En attendant les retrouvailles, voici 3 autres Sous-Marins qui vont – très certainement – changer votre vie ⤵

 

Yellow Submarine – Musique  

Yellow Submarine est une chanson des Beatles parue le 5 août 1966. Ébauchée par Mc Cartney (le bassiste) pour Ringo Starr (le batteur), il s’agit d’une chanson pour enfants complétée par les autres membres du groupe, en studio. 

Pas besoin d’avoir une maîtrise d’anglais moderne à Yale pour comprendre les grandes lignes de cette conquête aquatique. Les Beatles, férus d’aventures en tout genre, décident de prendre la mer après avoir croisé la route d’un marin qui leur conta ses souvenirs d’antan. Que serait le monde si nous suivions toujours l’inspiration des histoires qu’on écoute au comptoir d’un bar ? Je n’en sais rien. Par contre, ce que je peux vous dire avec certitude, c’est que les Beatles, qui n’étaient pas les moins entreprenants de leur génération, partirent donc à bord d’un sous-marin jaune. Cap sur le soleil, qu’il semblait – à en croire la légende – possible de distinguer sous les vagues, McCartney et ses disciples plongèrent dans cette folle épopée aux frontière du réel direction “a sea of green” (une mer de vert). 

Chanson pour enfants ou trip psychédélique après une grande ligne avec un peu de kétamine, d’héroïne, de coke et d’ecstasy en poudre? A vous de trancher. Cela-dit, sachez que les Beatles décidèrent – de retour sur la terre ferme – d’en faire un film qui sort sur les écrans en 1968. 

Amis monoglottes, à toute fin utile, de nombreuses reprises ont été enregistrées, notamment en français sous le titre Le sous-marin vert

 

 

Submarine – Film 

Qu’importe son époque, avoir 15 ans est une tragédie. “I wish there was a film that followed my every move”. Qui n’y a pas déjà pensé en se regardant, l’œil veau, dans la fenêtre d’un lycée hostile ? Ce film retrace la banale histoire d’Oliver Tate, adolescent dans les années 60, partagé entre une lutte sensible pour se faire une place dans le marché de l’amour et une lutte obstinée pour préserver l’harmonie familiale de son enfance. Parfaitement filmé, rythmé et interprété, ce film est un 5/5. 

J’ai eu la chance de voir ce film dans les meilleures conditions, c’est-à-dire à tout juste 15 ans. Peu de films m’ont radicalement influencés. Comme Oliver, ne me suis-je pas mis à fumer la pipe en écoutant Gainsbourg ? Dans ma construction émotionnelle, il m’a donné une raison d’être mélancolique, ce qui n’est pas évident lorsqu’on ne connaît rien de la vie. L’adolescence n’est pas un âge, c’est une malédiction. Mais à chaque grande tragédie son air de musique : Alex Turner accompagne celle-ci avec la délicatesse d’un Jean Baptiste Lully. 

Découvrir le film en VOD => 

 

 

Le Sous-Marin nucléaire d’attaque Suffren – Actualité 

Sur un autre registre, après treize années de chantier, Naval Group a livré le Suffren à l’armée française le 6 novembre 2020. Hautement stratégique, ce nouveau sous-marin doit renforcer le dispositif français de dissuasion nucléaire. Oui, il s’agit là d’un vrai sous-marin ! 

Mise en contexte pour déchiffrer ce fait d’actualité : la mondialisation confère une importance stratégique croissante aux espaces échappant à la souveraineté des Etats. Lesquels ? La haute mer, l’espace exo-atmosphérique (au-delà de la couche d’ozone) et le cyberespace (l’interconnexion mondiale des ordinateurs via Internet). 

“Celui qui commande la mer commande le commerce, celui qui commande le commerce commande la richesse du monde, et par conséquent, le monde lui-même”, disait Sir Walter Raleigh. Réservoirs de richesses, mers et océans sont aussi le théâtre de démonstrations de puissance et permettent une présence internationale, avec des forces navales libres de naviguer sur quasiment toutes les eaux du globe. Pour la France, deuxième espace maritime et troisième réseau diplomatique au monde, l’enjeu est considérable. 

Et quelle meilleure démonstration de puissance que la capacité de lancer une attaque nucléaire n’importe où dans le monde, à partir d’un sous-marin pratiquement indétectable? Ainsi, les équilibres des Nations se jouent jusque dans les profondeurs marines où sont tapies les armes de la dissuasion nucléaire, dont fait maintenant partie, le Suffren, nouvel ajout à l’arsenal maritime français. 

En savoir plus => 

 

Laisser un Commentaire