Tibovski – Dessin de la quinzaine

par Romain

 

Je pense mieux que tout le monde. C’est dû moins l’impression que je me plais à renvoyer. En particulier sur des sujets politiques, il me semble avoir mon mot en dire. BSF me donne accès à un espace d’expression. Je vais donc en profiter pour moraliser toutes les deux semaines à propos de sujets qui, croyez-moi, sont importants. 

 

Tous les quinze jour, je proposerai aux lecteurs une image pour communiquer à propos d’un thème qui me semblera, à ce moment, important d’évoquer.

 

L’illustration a bien entendu son importance dans le journalisme, elle synthétise une situation complexe et s’imprime profondément dans l’esprit. Une image est un angle, une perspective. Des sujets graves et sérieux nécessitent souvent un changement de perspective. Mais tout cela vaut pour l’illustration de presse, ou encore le travail d’artistes-peintres engagés. Je n’ai guère cette prétention là. Je me contenterai de vomir mon gauchisme dans des dessins vaguement expressifs qui seront ornés d’un texte maladroit et convenu sur différents sujets d’actualité.

Attention je ne dis pas que je ne possède pas de plus nobles espérances dans mes contributions. Disons que je prends seulement des précautions contre toutes critiques malvenues. Rappelez-vous que mon orgueil est sensible. 

 

Vous comprendrez bien qu’il n’est pas nécessaire de posséder davantage d’informations sur mon identité. Gardez juste en tête, lorsque vous me lirez, l’image d’un idéaliste orgueilleux singeant ses maîtres penseurs.